logo

Bienvenue sur le site pharisa.ch

separateur-logo

Emigration en France de la famille Pharisa

 

 

 

 

Les Farisat, Fariza et Farizat, suisses au château de Versailles,
d’après les recherches de Nicole Dreneau,
du Cercle Généalogique de Versailles et des Yvelines

Gabriel Farisat, majeur, suisse au château, fils de + Gabriel et de Bourdenet Jeanne Barbe, marié le 20.04.1750 à Versailles N.-D. avec Chappatte Jeanne Françoise.

Marie Jeanne Fariza, fille de Gabriel, suisse de la grille de Montreuil, et de Chappatte Jeanne Françoise, mariée le 26.09.1774 à Versailles N.-D. avec Debourges Antoine Joseph.

Pierre Protais Farizat, 33 ans, suisse au château, fils de + Pierre et de + Farizat Marguerite, marié le 22.09.1738 à Versailles N.-D. avec Regnard Françoise. Temoin du mariage de Farisat Gabriel le 20.04.1750 à Versailles N.-D.

 

 

 

 

 

 

Les naissances dans les départements français
entre 1891 et 1990

Source INSEE  :  Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques

 

 

 

 

   Famille “PHARISA”

 

 

 Période : 1891 - 1915
4 naissances à Paris (75)
1 naissance  dans les Yvelines  (78)

Période : 1941 - 1965
1 naissance  dans les Yvelines  (78)

 

 

Famille “PHARISAT”

 

 

 

 

Période : 1891 - 1915
1 naissance dans le Doubs(25)   1 naissance dans le Nord (59)

Période : 1916 - 1940
3 naissances dans le Doubs (25) 
1 naissance dans les Yvelines (78) 
 1 naissance dans le Pas de Calais (62)

Période : 1941 - 1965
1 naissance à Paris (75)    3 naissances dans le Doubs (25)

Période : 1966 - 1990
5 naissances dans le Doubs (25)

 

 

  Famille “PHARIZAT”

 

 

 

 

Les “Pharizat”, “Pharisat” et “Pharisaz”
dans le Doubs aujourd’hui

 

 

    81 =   F 25000  Besançon

            84  =  F 25580 Vernierfontaine

    82 =   F 25580  Etalans

            85  =  F 25690 Passonfontaine

    83 =   F 25580  Vanclans

 

 

 


Faire-part de deuil de Jean-Jacques Pharisa
“père” de deux des 4 branches Pharisa

Monsieur et Madame Louis Pharisa, leurs enfants et petits-enfants
Monsieur et Madame Charles Gelissen, leurs enfants et petits-enfants
Madame Veuve Léon Pharisa, ses enfants et petits-enfants
Les familles FOUQUE et THUILLIER
ont la douleur de vous faire part de la perte cruelle qu’ils viennent d’éprouver
en la personne de :
Monsieur Jean-Jacques PHARISA
leur Père, Beau-Père, Grand’Père, Arrière-Grand’Père et Oncle,
décédé subitement le 25 janvier 1924, à l’âge de 92 ans.
La Cérémonie religieuse a eu lieu le lundi 28 janvier 1924, en l’Eglise de l’Immaculée Conception
et l’Inhumation au Cimetière du Montparnasse,
dans le Caveau de la Famille.
M. Pharisa, 124, rue Compans   ---- M. Gelissen, 16, Place Dauphine

 


Faire-part de deuil de Monsieur Charles Gelissen,
époux de Marie Pharisa

Vous êtes prié d’assister aux Convoi, Service et Inhumation de :
Monsieur Charles Gelissen
décédé le 26 janvier 1930, à l’âge de 60 ans,
en son domicile à Paris, Place Dauphine 16,
qui auront lieu le jeudi 30 courant, en l’Eglise Notre-Dame, sa paroisse.
On se réunira à la Maison Mortuaire à Midi très précises

     De la part de
:
     Madame Charles Gelissen, née Marie Pharisa, sa veuve
     Monsieur et Madame Paul Chatenay
     Monsieur et Madame Robert Tiffineau, ses enfants
     Mademoiselle Lydie Chatenay,
     Messieurs Guy, Roland et Mademoiselle Monique Tiffineau, ses petits enfants 
     Monsieur et Madame Eugène Saulnier
     Monsieur et Madame Louis Pharisa et leurs enfants
     Madame Veuve Léon Pharisa et ses enfants, sa soeur, ses beaux-frères,
                    belles-soeurs, neveux et nièces.
     Monsieur et Madame Dubbelmann et leurs enfants
     Madame Veuve Puig et ses enfants
     Monsieur et Madame Pierre Gelissen
     Madame Veuve Julie Fouques
     Monsieur et Madame Louis Tuillier et leur fille
     Le commandant Garnier, chevalier de la Légion d’Honneur
     Madame Garnier et leur enfants
     Les famille Gelissen, Pharisa et Latissière, ses cousins et cousines
     De la part de toute la famille et de ses amis.
                                      
   En cas d’oubli prière d’en faire part
                               L’Inhumation aura lieu au Cimetière du Montparnasse,
                                                  dans le Caveau de Famille.

 


Faire-part de deuil de Madame Charles Gelissen,
née Marie Pharisa

Monsieur et Madame Paul Chatenay
Monsieur et Madame Robert Tiffineau
Monsieur et Madame Jean Lignier et leurs enfants
Monsieur et Madame Guy Tiffineau et leurs enfants
Monsieur et Madame Paul Beauchamp et leurs enfants
Monseiru et Madame Roland Tiffineau et leurs enfants
La famille PHARISA; LATISSIERE, DAVET
ont la douleur de vous faire part du décès de
Madame Charles GELISSEN, née Marie Pharisa

Leur mère, grand’mère, arrière-grand’mère, tante et cousine, décédée à Braine (Aisne) le 21 juillet 1965,
munie des Sacrements Religieux, dans sa 90ème année.
L’Inhumation a eu lieu dans la plus stricte intimité, au Cimetière Montparnasse,
dans le Caveau de Famille.
Mr et Mme P. Chatenay  - 5, Avenue de la Pelouse, Saint-Mandé (Seine)
Mr et Me R. Tiffineau - 3, Rue Lakanal, Paris 15ème

Vers 1990, Paul Chatenay, Roland Tiffineau et leurs épouses
sont venus à Estavannens, enquêter sur leurs origines.
Ils ont condensé leurs recherches (registres des naissances,
des mariages et des décès) dans un opuscule manuscrit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Abonnés au téléphone fixe selon le site Internet français :
http://www.infobel.com/fr/france/People.aspx

 

 

 Nom

 Prénom

 Adresse

 Localité

 No de  téléphone

 

 

 Pharisa

 Nicolas

 rue Bière

 F 01550  Collonges

 045 056 3966

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pharisat

 Marie-Line

 rue Forge

 F 21260 Vernois lès Vesvres

 097 762 9129

 

 

 Pharisat

 Marie-Line

 rue Forge

 F 21260 Vernois-lès Vesvres

 038 075 7612

 

 

 Pharisat

 Pierre

 rue Belmont 1

 F 25510 Pierrefontaine les Varans

 038 156 0113

 

 

 Pharisat

 Yvette

 cours Condé 187

 F 01120  Montluel

 047 806 3760

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pharizat

 Edmée

 av Georges Brassens 3

 F 34130 Candillargues

 096 514 1802

 

 

 Pharizat

 Eve

 r. Grand Clos 15

 F 25580  Nods

 038 160 1290

 

 

 Pharizat

 Georges

 2 carrefour Europe

 F 71000 Mâcon

 038 539 3080

 

 

 Pharizat

 Gérard

 2A r Stéphane Mallarmé

 F 25000 Besançon

 038 153 1070

 

 

 Pharizat

 Henri

 1 hameau Croix de Pierre

 F 25580 Etalans

 038 159 2066

 

 

 Pharizat

 Hervé

 7 r Faultrier

 F 57070 Metz

 038 730 0402

 

 

 Pharizat

 J.- Louis

 102 chem Fort Benoît

 F 25000 Besançon

 038 180 3028

 

 

 Pharizat

 Marcel

 10 r Pissoire

 F 25580 Etalans

 038 159 2056

 

 

 Pharizat

 Martin

 75 cheminNeuf

 F 97411 Saint-Paul

 026 224 8929

 

 

 

 

 

 

 

 

Descendance de Jean Pharisa, fromager
émigré en Franche-Comté

 
   Françoise Farisa,
cultivatrice à Broc (Suisse)
   fille de Jean Nicolas Gaspar Farisa
                                      (voir arbre généalogique No 3)


27.09.1796

 


?

 

    Elle engendre un enfant illégitime :
   Jean Nicolas Farisa
   Jean Nicolas est né à Broc.
    Vers 1850, il imigre en France,
    dans le  diocèse de Besançon, paroisse de Gilley
    Il décède à Passonfontaine (Doubs)
    Il épouse Marie Eugénie Cordier, née vers...
    Elle décède à Passonfontaine)



02.06.1824




1825

 







23.02.1880

21.10.1902
 

 

 

 

 

Acte de baptême sur microfilm  (archives de l’Etat de Fribourg)
Traduit du latin le 08.06.2004, par Jean Pharisa, webmestre de ce site

L’An 1824, le 2ème jour du mois de juin, est né et le jour suivant, devant l’imminence d’un danger de mort, a été baptisé par la sage-femme, Marie Sudan. Le jour d’après, sans cérémonie, l’enfant a été inscrit dans l’église paroissiale de St-Othmar, à Broc,  fils illégitime de Marie Françoise, fille du défunt Jean Nicolas Gaspar, fils lui-même de Claude Pharisaz, d’Estavannens.

Le père étant inconnu, l’enfant a été adjugé à la mère et il portera son nom, selon la sentence de M. Ammann, préfet à Gruyères, du 25 juin 1824.

Le parrain fut Jean Nicolas Barras, de Broc et la marraine fut Marie Catherine Sallin, de Villaz-St-Pierre, vivant temporairement à Broc. Le nom imposé à l’enfant fut Jean Nicolas (Pharisaz).

Signé : Jean Antoine Bochud, curé de la paroisse de Broc. .

Extrait  du PV de la réunion du conseil communal du 13 nov. 1845

Jean Pharisa, fils illégitime de Françoise Pharisa, veut se marier. Le CC fixe sa contribution de mariage à 4 francs et 50 Rappen + 64 francs pour la raison qu’il veut se marier avec une étrangère. Jean Pharisa donne caution son oncle Nicolas Pharisa et demande a pouvoir rendre son certificat de mariage en cas où le mariage ne se fit pas. Le 16 novembre, le certificat est rendu au CC

N.B.
Une nouvelle demande interviendra quelques temps plus tard... Le couple ira s’établir en France, dans le dép. du Doubs, avant 1850. Ce Jean Farisa était fruitier de profession (travaillant dans une fruitière), du patois gruérien “fretchire” signifiant fromagerie. Fruitier signifiait alors fromager. Jean Farisa ne figure plus dans le dossier du recensement fédéral du 23 mars 1850, alors qu’il est toujours présent en 1845.

Extrait du PV de la réunion du conseil communal du 27 avril 1872

Jean Farisa, marié à Marie Eugénie Cordier, domicilié et fermier en France, vu les mauvaises années et l’occupation du pays par les Prussiens, se trouve dans l’impossibilité de faire des semailles. Le CC lui accorde 100 francs de la bourse des pauvres pour l’aider dans son entreprise et pour élever sa famille convenablement comme il l’a fait jusqu’ici

Considérations

Le père de Françoise Marie est Jean Nicolas Gaspar Farisa, né le 06.04.1763, soit l’ancêtre commun à tous les “Pharisa” existant aujourd’hui. L’oncle de Jean Nicolas (le fromager) est Jean Nicolas Farisa, né le 16.08.1787 et décédé en 1881. Tous sont cités dans l’arbre généalogique No 3. Nous pouvons donc être pratiquement certains que les “Pharizat”, “Pharisat” et “Pharisaz” vivant actuellement en Franche-Comté sont bien les descendants directs de Jean Nicolas, le fromager suisse. La graphie du nom “Farisa” a été adaptée aux diverses branches descendantes, comme du reste en Suisse aussi, jusqu’à ce que l’état civil, créé en 1874, impose l’othographe pour chaque patronyme.

 

 

 

 

 

Le couple Farisa - Cordier a eu 8 enfants, soit :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie Julienne Farisa

17.03.1849

?

 

Aimable François Xavier Farisa (Pharizat)  = 11 enfants

02.10.1851

31.03.1917

 

épouse Euphrasie Pourcelot

04.03.1853

?

 

 

Louis Victor Pharizat

28.01.1889

24.06.1974

 

 

épouse Marie-Louise Humbert

22.10.1879

 

 

 

 

Marcel Pharizat (voir article nécrolog. ci-dessous)

08.10.1921

15.02.2006

 

 

 

épouse Colette Fleur, née à Fuans (Doubs)

29.03.1929

25.02.2005

 

 

 

 

Jean-Louis Pharizat

06.12.1952

 

 

 

 

 

épouse Véronique Kaplan, Neuilly-sur-Seine

04.05.1959

 

 

 

 

 

 

Sonia Pharizat, née à Besançon

16.02.1986

 

 

 

 

 

 

David Pharizat,  né à Besançon

10.03.1989

 

 

 

 

 

 

Tanguy Pharizat, née à Besançon

21.02.1992

 

 

 

 

 

 

Anouk Pharizat, née à Besançon

29.09.1998

 

 

 

 

 

 

Elliot Pharizat, né à Besançon

14.04.2003

 

 

 

 

 

Henri Pharizat

11.03.1954

 

 

 

 

 

épouse Elisabeth Millot

27.04.1952

 

 

 

 

 

 

Annabelle Pharizat

07.04.1974

 

 

 

 

 

 

Eve Pharizat

15.02.1976

 

 

 

 

 

 

Martin Pharizat

02.08.1978

 

 

 

 

 

Marie-Claude Pharizat

06.06.1956

18.03.1979

 

 

 

 

Roseline Pharizat

19.05.1959

 

 

 

 

 

Gérard Pharizat

16.08.1965

 

 

 

Augustin Stéphane Virgile Pharisat voir article ci-dessous

17.04.1887

?

 

 

Marie Félicie Elisa Pharisat
(pour voir sa descendance, cliquer sur la ligne ci-dessous)

31.07.1893

08.07.1966

 

 

http://genea.pharisa.ch/individual.php?pid=76397I&ged=Pharisa.GED

 

 

Félicien Pharisat  voir article nécrologique ci-dessous

vers 1897

16.03.1930

 

Aimable Louis Farisa, née à Gilley (Doubs)

21.09.1853

?

 

épouse Marie Louise Thiébaud, née à Montgesoye (Doubs)

08.07.1871

?

 

 

Georges Pharizat    (mort pour la France : voir ci-dessous)

?

?

 

 

Maurice Louis Aimable Pharizat, né à Montgesoye (Doubs)

26.03.1905

18.06.1953

 

 

épouse Solange Appoline Joséphine Bepoix (3 enfants)

?

?

 

 

 

André Pharisat, né à Montgesoye

16.02.1936

26.08.2001

 

 

 

épouse Edmée Schmitt   2 enfants, dont :

?

?

 

 

 

 

Frank Pharizat, né à Issy-les-Moulineaux (92)

01.02.1964

 

 

 

 

 

épouse Sandra  ?     3 enfants

?

?

 

Aimable Joseph Farisa

23.03.1855

?

 

Aimable Jean Charles Marie Farisa

28.01.1858

?

 

Joséphine Sophie Louise Farisa

10.09.1860

?

 

Aimable Virginie Farisa

06.12.1863

?

 

Marie Madeleine Farisa

?

16.11.1866

Contactjlpharizat@tele2.fr

Jean-Louis PHARIZAT      10 B chemin du Fort Benoît        F 25000 Besançon
0033 03 81 80 30 28  = tél. fixe                              0033 06 32 68 12 37  = tél. mobile

Eve Bartholet, née Pharizat  -  F 25580 Nods (Doubs)
Contacteve.pharizat@orange.fr

FACEBOOK

 

 

 

Arbres généalogiques et chronique familiale
Ces données seront mises à jour selon les informations reçues.

 

 

 

Généalogies d’Estavannens
et des environs (23’000 individus)
L’ancêtre :
Jean Nicolas Gaspar Farisa (Pharisa)

Chronique familiale
(11 pages PDF)

Généalogies d’Estavannens
et des environs (23’000 individus)
Via Geneanet
Pierre Pharisa (ligne 9) 1643 - 1717

Cliquer sur le blason

Cliquer sur l’arbre

Cliquer sur le blason

 

 

 

“L’EST REPUBLICAIN” durant la première guerre mondiale
EPENOY - Nos compatriotes - On nous écrit :

     Nous sommes heureux de porter à la connaissance de nos lecteurs les élogieuses citations dont a été l’objet notre courageux ami M. Virgile Augustin Pharisat:
     A l’ordre des troupes d’artillerie de la ... division. Très bon canonnier servant a été blessé et enterré par un éclat d’obus ennemi, pendant un tir exécuté sous un violent bombardement.
     A l’ordre du 265° d’artillerie. Très bon soldat. Le 16 avril 1917, a contribué avec beaucoup de sang-froid et de courage au service de sa pièce, bien que sa batterie fut soumise à un feu violent des obus fusants.

     Toutes nos félicitations à ce jeune brave, d’origine suisse,  et à sa famille qui compte six mobilisés. Ce sont tous de vaillants soldats, amoureux de la France et du devoir. Aussi, leur adressons-nous, à tous, nos voeux de bonne chance. Que celui qui règle nos destinées soit pour eux très clément.
                                           (document transmis par Henri Juif)


Soldat mort pour la France :
Pharizat Georges   1939 - 1945  No d’identification : bp 02  - 493 477
Monument aux morts de F 25111 Montgesoye (centre du village)
)

 

 

 

 

 

“L’EST REPUBLICAIN”  le 15 mars 1930
Décès de Félicien Pharisat, à Naisey

Mme Veuve Pharisat, à Passonfontaine;
M. et Mme Mettler et leurs enfants, à Avoudrey;
Mme Vve Gence et ses enfants, à Rantechaux;
M. et Mme Emile Pharisat et leurs enfants , à Béthune;
M. et Mme Virgile Pharisat, à Loray;
M. et Mme Victorin Pharisat et leur enfnt, à Passson fontaine;
M. et Mme Maxime Pharisat et leurs enfants, à Paris;
M. et Mme Charles Juif, née Pharisat, à Cotebrune;
M. et Mme Charles Barbier, née Pharisat et leurs enfants, à Epenoy;
M. et Mme Emile Pourcelot, à Passonfontaine;
M. et Mme Marius Plançon, à Naisey;
Les familles Pharisat, Jeanningros, Pourcelot;

ont la douleur de vous faire part de la perte cruelle qu’ils vienne d’éprouver
en la personne de
Monsieur Félicien Pharisat 

leur fils, frère, oncle, neveu, cousin et ami, décédé à Naisey le 14 mars 1930, à l’âge de 33 ans, muni des sacrements de l’Eglise, et vous prient d’assister au service religieux qui se fera à l’église paroissiale de Naisey, le 16 mars 1930, à 10 heures du matin. L’inhumation aura lieu au cimetière de Gonsans, à 11 heures. Il ne sera pas envoyé de lettres de faire-part, le présent avis en tenant lieu

 

 

 

 

 

“L’EST REPUBLICAIN”  du 17 février 2006
Décès de Marcel Pharizat, à Etalans

     Diminué depuis quleques temps, Marcel Pharizat vient de s’éteindre à l’hôpital où il avait été admis voici deux mois, suite à l’aggravation de son état de santé.
     Fils unique, Marcel Pharizat vit le jour le 8 octobre 1921 à Vanclans; peu après, sa famille part s’installer à Passonfontaine pour arriver ensuite à Etalans en 1933. C’est donc là que Marcel passe sa jeunesse et travaille avec ses parents sur la petite ferme où ils s’étaient établis.
     En 1949, il épouse Colette Fleur, originaire de Fuans qui lui donne cinq enfant; quatorze petits-enfants agrandiront cette famille avant l’arrivée de trois arrière-petits-enfants.
     Avec son épouse, il continue d’exploiter de façon rationnelle la petite ferme paternelle et celà durant de nombreuses années. En 1957, il décide de trouver un emploi complémentaire et commence à l’usine Blum à Besançon, puis dans la maçonnerie, avec l’entreprise Moyse. En 1957, il est embauché comme employé communal à Etalans; un service qu’il accomplira jusqu’à la retraite et qui lui valut d’être récompensé par la médaille du travail. Dans son activité à la commune, il connut l’évolution de son métier en se voyant attribuer le premier tracteur communal, ce qui le soulagea de bien des efforts manuels, mais qui lui fit découvrir  de nouveaux travaux. Sportif, Marcel a joué plusieurs saisons avec l’équipe locale de football.
     Il a connu des épreuves difficiles, notamment avec le décès de sa fille Marie-Claude en 1979 et celui de son épouse, il y a juste un an. Il trouva une certaine satisfaction ces dernières années avec l’acquisition d’une petite voiture san permis. Bricoleur dans l’âme, Marcel laisse le souvenir d’un homme discret, réservé mais d’un contact facile et avec qui il faisait bon s’entretenir.
     Ses obsèques ont été célébrées le vendredi à 14 h. 30, en l’église d’Etalans.

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici quelques courriels reçus :

Bonjour
Après avoir découvert votre existence par le biais d’Internet et ayant en commun notre nom de famille, je vous contacte afin d’en connaître davantage sur l’historique du nom “Pharizat”. J’ai effectué un arbre généaloqique il y a quelques années et bien sûr, une rencontre comme la vôtre m’est très précieuse. Je sais que notre nom a subit des modifications de son écriture au cours du temps (erreurs commises sur les livrets de famille). Ainsi, j’aimerais avoir et créer un contact avec vous afin de vous connaître et éventuellement d’échanger nos connaissances. Je suis ravie de savoir qu’une autre personne est curieuse d’en découvrir davantage. Sincères salutations et à bientôt.
Eve Pharizat, rue du Stade 4   F-25580 Vernierfontaine
E-Mail : morelb@besancon.sema.slb.com
24.01.2003

Cher cousin,
     Je suis Jean-Louis Pharizat, né le 06.12.1952 à Etalans (Doubs), fils de Marcel Pharizat, né le 08.10.1921 à Vanclans (Doubs), lui-même fils de Louis-Victorin Pharizat, né en 1889 à Passonfontaine (Doubs) et décédé en 1974 à Etalans (Doubs), fils lui-même d’un fromager suisse : Jean Nicolas Pharizat (Farisa), né en Suisse et habitant à Passonfontaine (Doubs).
     J’habite 10, chemin du Fort Benoît à F-25000 Besançon et mon téléphone est le 0333 81 30 28. Je suis à votre disposition pour vérifier quel pourrait être notre lien de parenté.
     Sur wanadoo, j’ai pu obtenir la mention de 29 personnes portant mon patronyme “Pharizat”, nées en France entre 1890 et 1990 et à peu près autant de “Pharisat”. Alors à bientôt.
Jean-Louis Pharizat, frère d’Henri, conseiller municipal à Etalans (Doubs).
E-Mail : jlpharizat@wanadoo.fr


Bonjour cher cousin!
Je vous annonce la naissance de notre cinquième enfant, un garçon, Eliot Pharizat, né le 14 avril 2003, à Besançon. Avec les salutations de toute la famille. Jean-Louis Pharizat
E-Mail : jlpharizat@wanadoo.fr


Cher lointain cousin,
D’après le livret de famille de mon grand-père, Louis Victorin Pharizat, son père, François-Xavier Pharizat est décédé le 31 mars 1917, à Epenoy (Doubs). Il était marié à Euphrasie Pourcelot, née le 4 mars 1853. Il a eu onze enfants, six garçons et cinq filles. Mon grand-père, Louis Victorin Pharizat, est né le 28 janvier 1889 à Passonfontaine (Doubs), il est mort le 24 juin 1974, à Etalans (Doubs).
Avec mes cordiales salutations. Jean-Louis Pharizat
E-Mail : jlpharizat@wanadoo.fr


Bonjour,
Je me suis lancée dans la généalogie de mon époux, il y a quelques temps et j’ai vu votre site! Je m’appelle Sandra Pharizat (épouse de Franck Pharizat). Nous avons 3 enfants et nous vivons en Allemagne. Mon mari est militaire de carrière et nous déménageons souvent. Je vous donne les renseignements que j’ai :  .....
Merci pour votre site! Cela m’a permis d’avancer à grands pas...
E-Mail : PHARIZAT@aol.com
Sandra Pharizat (en Allemagne)
06.03.2004

Les éventuels courriels suivants peuvent être consultés
à la page “Livre d’or”

 

Notice de Jean-Claude Romanens (originaire de Sorens),
généalogiste à St-Paul-Trois-Château, dans la Drôme provençale

Les familles Pharise, Farise, Pharisey, Farisey, cités à St-Romain en Côte d’Or dès 1601-1625 et à Bessey-les-Cîteaux, pourraient être issues de la famille Pharisa d’Estavannens. Des recherches aux Archives départementales de Dijon pourraient peut-être nous renseigner sur leur origine précise.

 

 

 

 

En 2001, dans le Département du Doubs, Marie Line Bernadette Pharisaz est responsable d’une Maison de Maintenance systèmes mécaniques.
Source : site Internet, via le moteur de recherches GOOGLE, taper Pharizat

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2001, André Pharisat est ingénieur au CNRS,
géologue historique et paléontologue, à l’Institut des Sciences naturelles

Source : moteur de recherches GOOGLE, taper Pharizat

Géologie- Paléontologie
André PHARISAT
6, rue de Moutherot
F 25170 ETRABONNE

Situation : 12 km au Sud-Ouest d’Audeux.
Superficie : 542 km2
Altitude : 252 m.
Population : 111 habitants
Maire : André PHARISAT
Tél. Mairie : 03 81 58 20 87

 

 

 

 

Flèche-Haut

Haut de la page