logo

Bienvenue sur le site pharisa.ch

separateur-logo


Evénements particuliers survenus dans la famille Geinoz
 

 

 

 

 

600 ans !

 

 

 

 

 

     Le dimanche 8 décembre 2001, à l’initiative de Louis, les 10 enfants de Joseph et Emma Geinoz, accompagnés de leurs conjoints se retrouvent à l’Auberge communale de Léchelles, chez Georgy Schorro, pour y célébrer un événement peu commun : 600 ans d’existence à eux dix.
     En effet, avec Louis (69 ans), Antoine (67), Georges (66), Thérèse (64), Simone (62), Justin (59), Juliette (56), René (55), Monique (53) et Pierrot (49), le compte est bon...

 

 

 

 

 

 

 

50  et  70  ans !

 

 

En 2002, Pierrot a été le dernier membre de la descendance à fêter ses 50 ans, aux alentours de Noël, tandis qu’une nouvelle série d’anniversaires a débuté cette année-là aussi : la célébration des “70”. Louis l’a inaugurée le 7 avril à Léchelles.  “Ad multos annos” !!!

 

 

 

 

 

 

Médailles Bene Merenti

 

 

 

 

 

 

20 mai 2004, jour de l’Ascension, à Neirivue  (photo “Paroisse de Neirivue”)

Remise de la médaille Bene Merenti épiscopale (qui remplace la médaille papale)

à Yvonne Geinoz, pour 46 ans au service du chant sacré,
à René Geinoz, pour 42 ans et à Gabriel Bonte, pour 41 ans.

Pour voir les médailles (avers et revers), visitez la page internet : http://www.estavannens.com/la_cecilienne.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les 50 ans de Raymonde Geinoz-Pasquier

 

 


A Bulle, le 2 octobre 2004, Raymonde Geinoz-Pasquier  fête ses 50 ans, en compagnie d’une cinquantaine de personnes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquer dans l’image ci-dessus pour voir la vidéo sur YouTube  - durée de la vidéo : environ 3 minutes 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=GWyV1IqFNkA

 

 

 

 

 

 

 

“Les Geinoz” chantent sur YouTube
(cliquer dans l’image ci-dessous pour voir la vidéo)
 

“La grosse noce”

 

http://www.youtube.com/watch?v=E0KzNTdzbz0

 

 

 

VILLARS-SOUS-MONT
Grave accident de la route : Sandra Pernet-Prencipe

    Une femme héliportée au CHUV, sa fillette emmenée à l'Hôpital cantonal, un chauffeur de poids lourd blessé: tel est le lourd bilan d'un accident de la circulation qui s'est déroulé lundi à Villars-sous-Mont.
     Grave accident de la circulation, lundi à Villars-sous-Mont. Grièvement touchée, une femme de 35 ans a dû être héliportée au CHUV de Lausanne. Sa fille de 9 ans, Malika, également blessée, a pour sa part été emmenée en ambulance à l'Hôpital cantonal.
     Les faits se sont déroulés en fin de matinée. Tandis qu'elle circulait de Neirivue en direction d'Enney, la conductrice a perdu, dans une courbe à gauche et pour des raisons non encore élucidées, la maîtrise de son véhicule. Sa voiture s'est alors déportée sur la voie de gauche, avant d'entrer en collision avec un poids lourd arrivant en sens inverse.
     L'automobile s'est immobilisée entre la voie de chemin de fer et le bord de la route. Le camion s'est quant à lui mis en travers des rails. Légèrement blessé, le chauffeur de ce dernier a été .transporté à l'hôpital de Riaz.
     Les pompiers du Centre de renfort de Bulle (CR), alliés à leurs collègues du Bas-Intyamon - 23 hommes au total - ont opéré sur les lieux de l'accident. Alors. que le CR désincarcérait la fillette, les autres ont mis en place une déviation de la circulation, qui a duré de 11 h 30 à 16 h. La ligne TPF a été coupée entre 11 h 30 et 15 h 50.
     Pour les besoins de son enquête, la Police cantonale prie les éventuels témoins de cet accident de .prendre contact avec le Centre d'intervention de la gendarmerie au 026 305 67 40. Notamment l'automobiliste qui aurait perdu de l'essence peu avant l'accident. Les agents ont en effet constaté que la chaussée en était souillée sur plusieurs mètres.
     Le tronçon La Tour-de-Trême - Montbovon a fait l'objet, entre les mois d'avril et de juin, d'une campagne de prévention routière. De 1996 à 2005, pas moins de 197 accidents de la circulation y ont été recensés, dont trois mortels pour la seule année 2005 (pour 14 au total dans tout le canton). Cette campagne avait été qualifiée de «positive» par la police: un seul accident avait été comptabilisé, contre quatre - dont un mortel – pour la même période de l'an passé.


«La femme de l’ombre »
La Liberté du 19 janvier 2006

      Cathy Kolly, qui fête ses 40 ans aujourd'hui, rigole en faisant le café. «Je suis la femme de l'ombre.» Entendez qu'elle est l'épouse de Pierre-André Kolly, bientôt 44 ans, directeur adjoint de l'Hôpital cantonal à Fribourg et syndic de Marsens depuis dix ans. Pour bien prendre la mesure de ce que peut représenter cette fonction de premier citoyen d'une commune, «La Liberté» a également eu envie de donner la parole une «femme de». Esquisse d'une vie familiale quelque peu écartelée.
     Chez les Kolly, selon Cathy, on se voit durant le week-end, de samedi après midi à dimanche soir. «C'est vraiment notre moment à nous. Et normalement, mon mari ne travaille pas trop pour la commune à moment-là.»
     Pour le reste, c'est nettement plus compliqué. Il faut dire que Pierre-André Ko!ly est un «supersyndic». Car outre cette fonction, il est membre des comités de l'Association régionale de la Gruyère (ARG) et  de l'Association des communes fribourgeoises (ACF).  Deux postes en lien direct avec sa tâche de syndic. «Je dirais que c'est plutôt exceptionnel lorsqu'il n'a pas séance un soir de semaine. Et comme à midi il prend sa pause à l'hôpital, eh bien ne se voit vraiment pas beaucoup lundi au vendredi!»

     Cathy Kolly, philosophe, poursuit: «À force, je me suis fait ma petite vie. C'est moi qui m'occupe des enfants et de la maison! Et j'exerce mon métier de coiffeuse le vendredi et le samedi matin. Si je n'acceptais  pas ce que fait mon mari, il y a longtemps que j'aurais divorcé.»
     Pleine de sagesse, sa fille de deux ans sur les genoux, elle sait que son époux a besoin de ces diverses activités pour être heureux. «Mais lorsqu'il franchit le seuil de la maison, c'est fini. Il ne parle ni de la commune, ni d'aucune autre réunion. Il est là, disponible.»

       Caressant les cheveux de sa petite, Çathy Kolly évoque les deux mois avant Noël, elle n'a quasiment pas vu sa moitié. «Il faut bien avouer que ce n'est pas toujours facile. Je suis l'intendante, j'organise tout, et c'est pour ça que ça marche. Pour moi comme pour  lui.”   

 


 Les 50 ans de Danièle Geinoz-Murith  (juillet 2001)
 

 

de gauche à droite : Jeanjean, Monique, Juliette et Gérald

 

“La Gruyère” du 19 mai 2012   (JnG)

    Ces quatre-là ne sont pas du genre à laisser passer leur chance! Sitôt le chœur d'hommes de Neirivue ouvert aux femmes, elles sont entrées à L'Echo de l'Evi, le désormais chœur mixte du village. C'était en 1972. Comme elles ne l'ont jamais quitté depuis, leur livret de service affiche quarante ans de chant chacune. Jeudi matin, les altos Gaby Castella et Maguy Geinoz et leurs collègues sopranos Josiane Castella et Simone L'Homme ont donc reçu la médaille Bene Merenti lors d'une messe célébrée par le curé modérateur de l'Unité pastorale Notre-Dame de l'Evi Claude Deschenaux.
    En 1972, trois d'entre elles ont rejoint leur mari, déjà membre du chœur d'hommes. Maguy Geinoz a même présidé L'Echo de l'Evi durant deux ans. Elle a d'ailleurs précédé son époux à ce poste, lui qui l'occupe aujourd'hui. La même Maguy Geinoz chante également au Chœur de l'Intyamon. L'Echo de l'Evi reste enfin pour elle une affaire de famille puisque Simone L'Homme, l'une des quatre médaillées du jour, n'est autre que sa belle-sœur.
     Régulièrement associé aux chœurs mixtes de Lessoc et Montbovon, avec lesquels il n'est pourtant pas fusionné, L'Echo de l'Evi compte 17 membres. Réunies, ces trois formations alignent une quarantaine de chanteurs. JnG

Neirivue - Bene Merenti 2013

 

 

 

10 avril 2012 : Louis fête ses 80 ans au Lion d’Or à Neirivue
Cliquer dans les vignettes pour les agrandir  (photos Jean Pharisa)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Cliquer dans les vignettes pour les agrandir (photos Gérard L’Homme)
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lignes-tremblantes-11


Les rencontres de la famille, tous les 5 ans

 


La seconde rencontre de famille
a eu lieu le dimanche 24 août 2003, au Gros Prarys, en dessus de Marsens par un temps splendide.
 


La troisième rencontre a eu lieu le dimanche 31 août 2008, au même endroit, par un temps magnifique aussi.
Merci aux organisateurs : Catherine Kolly-Geinoz et Pierre-Alain Jordan : pajordan20@hotmail.com

N.B. Les photos de Pascal ne sont plus disponibles sur Picasa
 

 
Photos de Jean Pharisa)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquer dans les vignettes pour les agrandir

 

 

 

Ci-dessous : photos de Philippe Pharisa

 

 

 

Les deux photos (en haut et en bas) sont en haute résolution (non compressées).
Elle permettent une impression sur papier photo d’assez bonne qualité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Cliquer dans les vignettes pour les agrandir
 


La 4ème rencontre de la famille a eu lieu le dimanche 25 août 2013, aux Gros Prarys

Nous avons eu beaucoup de chance d’avoir été épargnés par les pluies diluviennes des jours précédents

 A la demande d’un  participant à cette 4è rencontre

il n’y aura plus jamais de photos de la famille

publiées dans cette page.
 

lignes-tremblantes-11

Faire-part de naissance et photos d’enfance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lauranne, (3 ans et deux mois ), fille d’Olivier et de Sonia Bonte,
a la grande joie de vous annoncer la naissance de son petit frère

THIBAULT, né le 18 décembre 2001, à midi pile. Il pèse 3.730 kg.

Les heureux grands-parents : Monique et Jean Pharisa, à Bulle - Chantal et Gaby Bonte, à Neirivue)

 

 

 

 

 

 

27 avril 2002,  en l’église de Neirivue : baptême de Thibault Bonte.
Le parrain Gilles L’Homme et la marraine Elisabeth Sommerhalder

Autres photos dans la partie “Pharisa” sous “événements”
Photo : Philippe Pharisa

 

 

 

 

Léa et Thibault
Photo Pierre Richoz, chemin de Clos-Regots 4 et 6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laure et Jérôme sont heureux de vous annoncer la naissance de LEA
née le 16 avril 2002, à 10 heures 00, à l’hôpital du sud fribourgeois

Les heureux parents :  Laure et Jérôme Droux
 Les grands-parents : Raymonde et Pierre Geinoz  + Lili Richoz-Bach et Pierre Richoz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un amour de bébé est né le 22 juin 2002, à 20 heures 43
Ce p’tit amour se prénomme PAUL

Françoise et Jérôme von Däniken-Geinoz, rue de la Léchère 49, 1630 Bulle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

“- Qui viendra bientôt jouer à cache-cache avec moi ?”
“- C’est ma petite soeur ! Elle s’appelle ELOISE et elle est née le 30 juin 2002, à 12 heures 34.
Pendant qu’elle se repose avec maman à l’hôpital du sud fribourgeois, je câline mon Winnie et mon papi.”
Julien, Nicole et Marc Beaud-Baechler  -  chemin de la Fruitière,1666 Grandvillard

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 7 février 2003, MAXIME est arrivé dans notre vie
Une note de plus dans notre mélodie du bonheur.
Yan, Léo, Annick et Jean-Jos L’Homme (-Tinguely)  -  rte de Riaz 22, 1630 Bulle

 

 

 

 

 

 

 

 

Oriane a la joie de vous annoncer la naissance de sa petite soeur
MAE
le 29 août 2003, à la maternité de l’hôpital de Riaz
Famille Chantal et Fred Gremaud (-L’Homme)    -  ch. de la Belle-Luce 15,  1663 Epagny

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques mois se sont écoulés. Notre petite fleur Lisa a grandi.
Elle embellit chaque jour notre vie.
LISA vous envoie de gros bisous.
(Née le 18.11.2003)
Cathy. Pierre-André et Valentin Kolly-Geinoz£La croix, 1633 Marsens

 

 

 

 

 

“Sa beauté est étrange comme un rêve, comme une vision, une pensée sublime.
Sa beauté n’est pas dans ses grands yeux mais dans la lumière qui en émane.
Elle n’est pas dans ses lèvres roses mais dans la douceur qui les recouvre...”

Le 10 mai 2004. Elle s’appelle MORGAN
Laure Geinoz et Stéphane Ecoffey

HSF maternité, 1632 Riaz

 

 

 

 

 

 

 

 

Maé (depuis les USA) et Morgan (depuis Vuadens)  vous souhaitent une bonne et heureuse année 2005.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dès les premières heures, tu as émerveillé tes parents, avec les battements de ton coeur.
Pendants plusieurs mois, tu as bien gigoté de tous côtés, sans discontinuer.
Maman t’a bien senti t’émouvoir quand Papa te racontait des histoires.
Aujourd’hui, nous sommes tout émus. d’annoncer ta venue.

 

 

HUGO PHARISA
a poussé son premier cri à 14 h. 32, le 20 février 2009 à l’hôpital Daler à Fribourg. Il pèse 3,640 kg et mesure 51,5 cm

 

 


Philippe et Mélanie Pharisa-Hegg, chemin de Clos-Regots 30, 1630 Bulle
philippe.melanie@pharisa.ch  et   hugo@pharisa.ch
 

 

 


Coucou à toutes et à tous. J’ai une grande nouvelle à vous annoncer :
Mon petit frère est né le 9 décembre 2010, à 19h. 13 min. à l’hôpital Daler à Fribourg. Il s’appelle

MAXIME PHARISA
Il pèse 3,540 kg et mesure 49 cm. J’ai hâte de pouvoir jouer avec lui !
Auparavant, je vais le couvrir de câlins.
Papa et maman se joingent à moi pour vous envoyer plein de grosses bises.
Hugo

Philippe, Mélanie, Hugo et Maxime Pharisa, chemin de Clos-Regots 30, 1630 Bulle
philippe.melanie@pharisa.ch

Hugo Pharisa, à quatre ans

Maxime Pharisa, à deux ans

 

 

Flèche-Haut

Haut de la page